Ria peut dire d’elle même que c’est une randonneuse acharnée. Chaque week-end, elle accompagne le groupe de randonneur  “Ter Heide” à travers la nature de la Campine. Cet été, elle s’est déplacée vers le biotop que propose Massembre. Ce qu’elle a vu à Massembre, elle ne risque pas de l’oublier. Une histoire incroyable.

 

“ An et Dirk, deux guides de Massembre nous attendent pour une promenade dans le domaine. Aux étangs, grâce à la floraison des roseaux, nous avons la chance d’apercevoir une libellule rouge, une grande libellule empereur, un taon et un mâle Belle Demoiselle!

 

Plus tard, nous sortons tous nos appareils photos : devant nous se trouve un drapeau espagnol, un papillon nocturne que je n’avais jamais vu auparavant. Le drapeau espagnol est protégé dans toute l'Europe. Ce papillon a les ailes avant noires avec des rayures couleur crème et quand il s’envole, on aperçoit l’intérieur de ses ailes qui sont rouge vif. Tout le monde est en admiration.

 

 

A notre retour dans la civilisation de Massembre, nous jouissons d’un long dîner servi à table. Ensuite, bien installés dans le salon du bar, nous planifions les deux prochains jours. Dimanche nous irons à la réserve naturelle de La Roche Trouée. Dans ce paysage calcaire, nous verrons des plantes rares et l'écran de la faucille d'or.

 

Mais la révélation de la journée fut le manteau impérial, un grand papillon orange vif avec des points noirs. Une fois vu, on ne l’oublie jamais.

 

Nous dînons à Nismes. L’après-midi est consacrée à la visite de la réserve naturelle de Dourbes. La splendeur des papillons y est encore mise à l’honneur. Nous avons vu, entre autres, un machaon, un papillon Icarus, un Argus pâle, ...

 

 

A Vierves-sur-Viroin, Jean nous offre une crème glacée pour son anniversaire, puis nous assistons encore au départ du train à vapeur à Treignes. Le «chemin de fer à vapeur des Trois Vallées »passe par Vierves, un des plus beaux villages de Wallonie. Nous comprenons immédiatement pourquoi cette ligne est appelée  « l'une des plus pittoresques » en Europe.

 

Dans la soirée, nous dînons à notre table habituelle dans le bar de Massembre. Certains d'entre nous font des exercices de relaxation dans une pièce séparée et ensuite s’endorment paisiblement.

 

Lundi matin nous nous promenons sur le pré fleuri de Massembre: encore de nombreux papillons. Nos compagnons Robert et Ann connaissent leurs noms. Frans, Joke et Min font des photos. Ils en font aussi au nourrissage des cerfs et des sangliers. Le midi nous mangeons à Mariembourg dans la brasserie de Super des Fagnes. Sept randonneurs retournent déjà à la maison.

 

 

Avec Robert et Ann, Jake et moi faisons encore une promenade dans l’après-midi. La promenade de Fagnolle et les bois de Cumont à Roly. Devant nous apparait un page prunellier, une espèce de papillon en voie de disparition en Flandre.

 

Notre week-end fut un succès. Tout planifier était un plaisir. J’ai eu le plaisir de découvrir beaucoup de nouvelles choses dans la nature, nous sommes rentrés à la maison détendus et pouvons encore profiter longuement de toutes nos photos.

 

Ria